Actualités

Accueil > Actualités
Filtrer les résultats
Filtrer par catégorie
 

Vous avez des questions ?

Une remarque, une suggestion? N'hésitez pas.

Trier par date de publication : croissante | décroissante
Trier par date de publication : |
ACTU VÉLO
ECF : Conférence Velo-City 2020 reportée
[caption id="attachment_7257" align="alignright" width="229"]logo_ecf[/caption] Comme préoccupation mondiale sur l'épidémie de coronavirus continue de croître et les restrictions de voyage sont mis en place dans de nombreux pays, notre priorité est d'assurer un environnement sûr pour notre communauté cycliste. La Fédération européenne des cyclistes et la ville de Ljubljana, ainsi que les ont décidé de reporter la conférence Velo-city 2020 Ljubljana partenaires organisateurs,. L'événement, qui devait avoir lieu le 2-5 Juin 2020, se tiendra désormais les 15-18 Septembre 2020, au même endroit à Ljubljana. Cette nouvelle date a été choisie avec soin pour essayer d'éviter les chevauchements avec d'autres foires liées au sujet et d'événements autant que possible. Nous savons que cela pourrait venir comme une grosse déception, non seulement à nos membres qui sont des conférenciers et exposants et qui étaient déjà en train de préparer, mais aussi à nos membres inscrits comme participants, qui ont tous hâte de rencontrer leurs collègues cyclistes amis et professionnels partenaires en Juin. Mais les bonnes nouvelles sont que nous allons maintenant être en mesure de recueillir en Septembre chaud à Ljubljana et saisir l'occasion de construire un programme encore mieux qui comprendra de nouvelles idées sur la façon dont le cyclisme joue un rôle clé dans le maintien de notre sécurité mondiale et sain-Plus que jamais. Les inscriptions et ECF codes de réduction seront reportés et restent valables et nous travaillons sur le programme pour confirmer tous les haut-parleurs et des sessions pour les nouvelles dates. Si vous souhaitez bénéficier de votre ECF Ticket (s) pour les nouvelles dates, s'il vous plaît envoyer à Froso Christofides le nom complet (s) et e - mail (s) de votre représentant (s) à f.christofides@ecf.com . L'équipe Velo-city est prêt à travailler dur pour offrir une édition réussie d'automne de Velo-city 2020 Ljubljana en Septembre! Nous sommes très reconnaissants à tous pour leur compréhension et leur soutien. Rester en bonne santé et en toute sécurité, Envoyé au nom de l'équipe Velo-city,
Webmaster | le 30/03/2020
ACTU VÉLO
La nouvelle carte des voies vertes et véloroutes de France est sortie !
La carte des véloroutes et des voies vertes, co-éditée avec l'IGN et mise à jour en 2020, recense tous les itinéraires pour favoriser les déplacements actifs Très attendue des cyclistes, rollers et autres amateurs de déplacements actifs, la nouvelle édition de la carte des voies vertes et véloroutes de France présente plus de 550 itinéraires cyclables, soit près de 20 000 km de véloroutes ou de voies vertes, à travers toute la France. Par son caractère unique et novateur, cette carte-guide est idéale pour préparer ses déplacements, ses randonnées, ses loisirs et ses vacances. Une carte optimale pour préparer tous ses déplacements actifs : au quotidien, pour le loisir et pour le cyclotoursime La carte des voies vertes et véloroutes de France à l’échelle 1/1 000 000° (1cm = 10 km) est la seule à recenser tous les itinéraires réalisés, en partie ou en totalité : les 9 grands itinéraires européens traversant la France, les 6 grands itinéraires français, les 49 itinéraires du schéma national mais aussi près de 200 voies vertes et véloroutes d’intérêt régional et local. Exhaustive et pratique, on peut l’emporter partout ! Favorisant l’usage de moyens de déplacements non polluants, mais aussi d’une intermodalité avec le train facilitée par l’indication des gares ouvertes aux voyageurs, elle offre à tous la possibilité de réduire son empreinte écologique, à l’occasion de loisirs ou de déplacements quotidiens, ainsi qu’un moyen d’agir sur sa santé avec des activités physiques adaptées à tous. Une carte interactive qui détaille les itinéraires des voies vertes... Grâce au QR code présent sur la carte et au numéro inscrit à côté de chacun des 750 tronçons d’itinéraire, l’accès à un tracé très précis sur la carte zoomable du site de l’AF3V www.af3v.org puis à un descriptif détaillé de chaque voie verte ou de véloroute, est facilité. Des idées pour partir en voyage à vélo, des solutions pour se déplacer sans carbone... Envie de déplacements actifs ou d’évasions douces ? Procurez-vous vite la nouvelle carte IGN des voies vertes et véloroutes de France. Elle est disponible dans les points de vente et sur la boutique en ligne IGNRando, et en librairie. Prix en vente : 7,50 € CONTACT AF3V : Tél. 03 44 60 11 63 - 06 18 21 95 53 communication@af3v.org Nous remercions les sillonneurs qui ont parcouru les itinéraires et transmis les fiches détaillées. Nous remercions tous les membres de notre comité "Cartographie' qui ont participé à la mise à jour, et nous remercions essentiellement Jean-Louis Mante pour ce gros et précieux travail de cartographie, et sans qui cette carte n'aurait pas pu être éditée.
Webmaster | le 05/03/2020
AF3V
Assemblée générale AF3V : date reportée....
RÉUNION REPORTÉE - date communiquée ultérieurement Nous vous invitons à une conférence le samedi 28 mars à 10h00 suivie de l'assemblée générale et à une balade à vélo à la découverte de la forêt de Sevran par l'EV3 depuis le bassin de la Villette (Paris) via la voie verte du canal de l'Ourcq le dimanche 29 mars à 9h30. Cette assemblée générale présentera les actions menées en 2019 par le Conseil d’Administration et par les délégations du réseau de l’AF3V et abordera les projets de l’année en cours. C’est aussi l’occasion pour toutes les adhérentes et tous les adhérents de l’association de se rencontrer et d’échanger sur les sujets qui nous sont chers :le vélo-tourisme, le développement du réseau, la mobilité inclusive, les revêtements… PROGRAMME Samedi 28 mars 2020 10h00 : Conférence-débat, ouverte aux adhérents et non-adhérents : “Le vélo peut-il aussi connaître un retour en périphérie” avec Frédéric Héran 12h00 : Pot de l’amitié (vous pouvez ramener une spécialité de votre région) 12h30 : Déjeuner (réservation et participation 10 € voir ci-dessous) De 14h00 à 17h00 : Assemblée Générale Rapport moral Rapport d’activités 2019 Rapport financier de l’exercice 2019 Élection du Conseil d’Administration : Les candidats doivent se présenter en début de réunion ou envoyer leur candidature à secretariat-national@af3v.org Questions diverses Dimanche 29 mars 2020 9h30 : Balade à vélo vers la forêt de Sevran. Rendez-vous devant la boutique de location AICV au 38 bis Quai de la Marne Paris 19°. Randonnée aller/Retour - Retour sur Paris vers 12h. Balade ouverte aux adhérents et non-adhérents. Possibilité de louer un vélo : réservation obligatoire, voir formulaire ci-dessous. Location gratuite pour les adhérents. Possibilité d'adhérer à l'AF3V sur place pour bénéficier de l'assurance et de la location. TÉLÉCHARGER LA PROCURATION SI VOUS NE POUVEZ ASSISTER A L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET LES FORMULAIRES DE RÉSERVATION POUR LA BALADE A VÉLO Au plaisir de vous accueillir nombreux. A noter cette année un nouveau lieu : Le centre social et culturel Rosa-Parks situé au 219 boulevard Macdonald, Paris 19°. Pour l'hébergement, le centre Rosa Parks est tout proche de l'Auberge de Jeunesse Yves Robert. En tant que Membre de l’AF3V, vous bénéficiez de l'accès gracieux aux auberges de jeunesse du réseau Hostelling International (4,000 auberges dans le monde). De plus, en réservant vos nuitées sur le site internet www.hifrance.org, une réduction de 10% s’appliquera sur le séjour à partir de la 2ème nuitée dans les auberges de jeunesse de France. Lors de la réservation il suffit d’entrer le « code avantage » 10AF3V2020 pour bénéficier de la réduction. N’oubliez pas cette attestation le jour de votre arrivée à l’auberge de jeunesse pour prouver votre adhésion à l’AF3V.
Webmaster | le 03/03/2020
AF3V
Cap sur les Véloroutes et Voies Vertes de PACA !
En 2002, lorsque son ami lui propose de relancer l’association APROVEL (Association de PRO motion du VELo) affiliée à la FUB, Alain alors « simple touriste à vélo » est loin d’imaginer devenir le « Monsieur Véloroutes et Voies Vertes » du territoire. Après avoir rejoint l’AF3V (Association Française pour le développement des Véloroutes et Voies Vertes) en 2005 en tant que délégué départemental des Bouches-du-Rhône, il initie en 2011 le poste de délégué régional de l’AF3V SUD, après avoir roulé sa bosse sur les routes de la région en tant que cycliste convaincu de l’attrait du secteur. Les missions des délégations régionales de l’AF3V Sa casquette l’amène aujourd’hui à coordonner les actions avec les départements des Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Hautes-Alpes, Var et Vaucluse. En contact régulier avec les diverses instances régionales telles que le Conseil Régional ou la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), Alain Michel est également le référent français de l’EuroVelo 8. En tant que délégué régional, il assure donc un rôle de lobbying, de sensibilisation et d’information auprès des instances départementales et régionales afin d’inciter celles-ci à s’engager ou à faciliter, notamment financièrement, la réalisation d’itinéraires Véloroutes et Voies Vertes inscrits au SRV (Schéma Régional des Véloroutes). Focus sur les véloroutes et voies vertes de Provence-Alpes-Côte d’Azur « Notre territoire regorge de richesses ! Il y a tellement de belles choses à faire, observer, découvrir dans notre région, en profitant de températures clémentes permettant de pédaler sur une saison étendue entre mai et octobre ! ». Parmi les véloroutes et voies vertes incontournables du Sud de la France, citons La Méditerranée à vélo - EuroVelo 8, la ViaRhôna - EuroVelo 17 et la Via Venaissia. EV8, Méditerranée à Vélo La Méditerranée à Vélo est la partie française de l’EuroVelo 8 qui totalisera 5 888 km du Sud de l’Espagne à Chypre en traversant 11 pays. En France, le parcours de 850 km est réalisé à 80 % environ entre Le Perthus et Menton. Le tracé de quelques sections est parfois provisoire, pour d'autres, il reste encore à définir. « Dans le Haut Var, entre Rians, Draguignan et Montauroux, profitez du tracé de l’ancienne voie ferrée offrant 130 km de splendides découvertes, entre villages perchés et patrimoine naturel où les vignes sont présentes ». EV17, ViaRhôna Des rives du lac Léman aux plages de la Méditerranée, en suivant le fleuve Rhône, les 815 km de la ViaRhôna offrent des panoramas variés au fil des régions traversées et valorise plus de 2 000 ans d’histoire et de richesses patrimoniales, alternant voies vertes sécurisées et voies partagées. « Dans le Sud, cet itinéraire permet par exemple de relier Fourques à Port-Saint-Louis-du-Rhône. Cette section de 55 km est réalisée à 90 % en voies vertes. L’itinéraire est composé de deux belles voies vertes au revêtement en enrobé lisse adapté aux rollers. Une première de 37 km entre Arles et le bac de Barcarin qui ne comporte que deux courtes sections sur voies partagées (en tout 2 km). La seconde de 7 km entre Port-Saint-Louis-du-Rhône et la plage Napoléon. A la limite de la Crau sèche et de la Camargue marécageuse, la ViaRhôna relie le centre-ville d’Arles à la Méditerranée en desservant le bac de Barcarin en traversée du Rhône (gratuit pour les cyclistes) offrant une porte d’entrée vers les itinéraires en Camargue. Une voie verte au revêtement stabilisé, relie Mas-Thibert à la réserve naturelle des Marais du Vigueirat (3 km) » explique enthousiaste Alain Michel. Des jonctions sont possibles vers Aigues-Mortes et Beaucaire par l'EV8 et EV17. Via Venaissia « La Via Venaissia est une véloroute de 14,7 km, reliant Carpentras à Sarrians, rencontre un succès phénoménal notamment auprès des familles avec enfants qui circulent par exemple avec leurs tricycles. Jalonnée et sécurisée, cette voie dispose d’un revêtement de qualité accessible aux rollers. Réalisée sur une emprise ferroviaire, elle débute à l’ancienne gare de Jonquières et s’achève à proximité du centre-ville de Carpentras au cœur du Comtat Venaissin, dont la voie verte tire son nom ». Le parcours offre de superbes vues sur les vignobles, la rivière Ouvèze et, au loin, sur les falaises des Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux. Cette voie verte constitue un axe de mobilité douce entre villes et villages pour tout public, en lien avec les gares SNCF de Carpentras et d’Orange et représente une alternative sécurisée à la D 950 très circulée. Plusieurs aires de repos ont été créées ainsi que des accès aux villages proches et leurs équipements. Plusieurs circuits et itinéraires vélo en Vaucluse peuvent être empruntés depuis cet itinéraire, notamment une connexion avec la ViaRhôna à Caderousse et à terme avec l’EV8. Des animations sur les véloroutes et voies vertes en Provence-Alpes-Côte d’Azur Balades, randonnées militantes, reconnaissances sur le terrain suivies de descriptifs et d’un travail cartographique, fourniture de photographies et tracés pour les cartes IGN TOP 100… L’AF3V SUD est également force de proposition auprès des collectivités : « Je participe aux réunions de concertation portant sur les itinéraires inscrits dans le SR3V tels que les comités d’itinéraire EV8 et EV17 ». L’équipe organise également, au fil des mois, des temps d’informations conviviaux à destination des cyclistes aguerris ou en herbe, professionnels, scolaires. « Chaque année en septembre-octobre, nous proposons les journées nationales des voies vertes. L’ambition est de faire découvrir un nouvel aménagement, de porter une demande ou d’encourager la valorisation d’aménagement sur certains axes le nécessitant dans un intérêt collectif ». A noter aussi dans l’agenda : Plus belle la voie, une randonnée militante qui s’adresse aux adhérents de l’AF3V. En 2019, la 8ème édition fut à nouveau un véritable succès ! Notre objectif est de créer un coup de projecteur sur un itinéraire peu connu du grand public et des élus ». Vous aussi vous pouvez devenir adhérent* En 2020, rendez-vous est donné du 6 au 13 juin 2020 sur l’itinéraire régional V862 entre Briançon et Avignon qui longe La Durance. Un tracé d’environ 400 km qui se superpose en partie à la Véloroute nationale V64 qui reliera Gap à Perthuis. L’AF3V SUD initie également, au gré des rencontres et demandes, des sorties permettant de mettre en valeur des itinéraires. « Nous avons notamment organisé en 2016 un voyage scolaire de 6 jours avec des collégiens. Un projet éducatif au fil de l’eau de 290 km sur la ViaRhôna ! ». Avant de conclure : « Dans le Sud, rien n’est trop beau pour le vélo ! Vous aussi : adhérez et soutenez nos actions pour un réseau de véloroutes et voies vertes qui collent à vos besoins ! ». Pour aller plus loin… www.lamediterraneeavelo.org www.veloloisirprovence.com Profitez des 75 km de jolies pistes de La littorale qui relient Nice à Saintes-Maries-de-la-Mer en passant par Toulon Observez la fréquentation des véloroutes et voies vertes : le compteur de Hyères-l'Ayguade figure en 4ème position dans le palmarès 2018 des compteurs les plus fréquentés situés en milieu péri-urbain avec une moyenne journalière de 704 passages par jour (Source: Velo&Territoires) Découvrez RANDAM, le réseau d’associations vélo de la Métropole Aix-Marseille agit pour encourager le développement des VVV sur le territoire Aix-Marseille-Provence S’informer et adhérer à l’AF3V Retrouvez les informations détaillées sur l’AF3V et l’AF3V SUD Provence-Alpes- Côte d’Azur sur : - www.af3v.org - Facebook - Twitter * Pour soutenir et adhérer à l’AF3V
Webmaster | le 22/02/2020
AMÉNAGEMENT
Le revêtement, maillon faible du réseau des véloroutes voies vertes
C’est un problème que la plupart des usagers de véloroutes voies vertes connaissent bien. Un problème qui fait perdre du temps, du rendement, et qui en décourage beaucoup. Les revêtements sont en train de devenir le talon d’Achille du réseau ! Un obstacle qu’il est nécessaire de lever d’urgence : pour les usagers actuels et futurs, pour le développement des modes de déplacement doux et pour avancer sur la voie de la transition écologique. Aujourd’hui, en France, les aménageurs de véloroutes voies vertes privilégient de plus en plus les revêtements en sable stabilisé. Un choix largement problématique, qui pénalise fortement les usagers : ce type de revêtement s’abîme vite, supporte mal les intempéries et demande plus d’efforts lorsqu’on roule. Bref, le bilan est franchement négatif. Le revêtement : un choix politique aux conséquences humaines importantes Opter ainsi, délibérément, pour un mauvais revêtement, c’est faire entrave à la pratique du vélo pour les trajets quotidiens. Pour se rendre au travail, seuls de rares « mordus » sont prêts à circuler chaque jour sur des voies inconfortables et épuisantes, poussiéreuses en été et détrempées en hiver. Ne pas revêtir une véloroute voie verte, c’est aussi faire un choix d’aménagement qui va dès le départ exclure beaucoup d’usagers potentiels. On pense par exemple aux personnes âgées, aux enfants, aux précaires, aux personnes à mobilité réduite, aux familles avec poussette, aux trottinettes et aux rollers… Une situation que Julien Dubois, Président de l’AF3V, dénonce avec énergie : « Le revêtement ce n'est pas un simple élément du décor : c'est l'interface directe entre l’usager et l'aménagement. Ce n'est pas un détail parmi d'autres. C'est un critère de sélection des usagers. Choisir un revêtement qui n’est pas optimal, ça revient à exclure certaines catégories de personnes. » Le constat est sans appel. Au moment où nous devons plus que jamais accélérer la transition écologique et sociale, ces choix d’aménagements sont une aberration. Pourquoi, dès lors, les aménageurs poursuivent-ils dans cette direction ? Les raisons invoquées sont multiples : ce type de revêtement serait notamment plus écologique et permettrait une meilleure intégration paysagère. Des prétextes écologiques et paysagers… qui ne tiennent pas la (vélo)route ! Pénaliser les usagers non polluants pour mieux préserver l’environnement ? Voilà l’étrange calcul réalisé par beaucoup d’aménageurs de véloroutes voies vertes aujourd’hui. Pourtant, miser sur des voies non revêtues n’est en aucun cas une garantie de meilleur choix écologique. A première vue, le bilan carbone des aménagements en enrobé est effectivement plus lourd… Mais privilégier l’enrobé, c’est d’abord favoriser fortement le développement d’une mobilité décarbonée à vélo et à pied. C’est aussi faire le choix d’un revêtement plus solide, donc plus durable dans le temps et beaucoup plus économique. Par ailleurs, les données les plus récentes en la matière prouvent que les qualités écologiques du stabilisé sont plus que discutables et sujettes à caution. Et l’intégration paysagère alors ? Couleur de la voie, aménagement et entretien de ses abords… Les leviers pour rendre une voie en enrobé mieux intégrée à son environnement sont nombreux. Et ils se multiplient au fil des innovations technologiques qui foisonnent dans ce domaine ! Alors pourquoi s’entêter dans cette « voie sans issue » ? Julien Dubois plaide pour une prise en compte de tous les enjeux, dès lors que des choix de revêtements devront être arbitrés : « A l'AF3V nous défendons une approche globale qui prend en compte les enjeux économiques, environnementaux et sociaux. La seule façon de réaliser des VVV d’intérêt général, c'est de penser dès le départ aux publics les plus larges possibles. Je pense en particulier aux personnes précaires, pour qui les voies vertes représentent un enjeu majeur d’inclusion sociale. » Aujourd’hui, toutes les collectivités disent vouloir s’engager pour les mobilités actives, le vélo quotidien, le vélo pour tous. Elles doivent maintenant passer aux actes en développant des véloroutes et voies vertes véritablement cyclables, donc lisses ! Contact : communication@af3v.org Aidez l'association à démarcher les collectivités pour le développement, l'aménagement et la sécurité du réseau des voies vertes en France : Faites un don à l'AF3V
Webmaster | le 13/01/2020
AMÉNAGEMENT
Rénovation de la Voie Verte de l’Avesnois
Plus que les loisirs de quelques-uns, un enjeu social et écologique pour tous ! SIGNEZ LA PETITION POUR LA RENOVATION LA VOIE VERTE DE L'AVESNOIS La voie verte de l’Avesnois est en cours de rénovation pour faciliter la traversée de l’Avesnois et relier 14 communes à pied, à vélo ou à cheval… La voie verte relie Ferrière-la-Petite à Glageon. Elle permet de se déplacer en sécurité sur 30 km, sans être gêné par les voitures et en bénéficiant d’un cadre agréable. La voie verte héberge la Scandibérique et constitue un maillon du schéma directeur cyclable du Conseil Départemental du Nord qui a pour but de dynamiser les territoires en y favorisant une économie autour du vélo et de permettre les déplacements de proximité à vélo. C’est en 2003 que le sentier Emeraude a été aménagé en chemin destiné aux marcheurs, aux cavaliers et aux VTTiste ; 7 km qui reliaient Ferrière-la-Grande à Choisies [embranchement de la D27]. Le Sentier Emeraude a été remplacé en 2007 par « La voie verte de l’Avesnois » afin de relier Ferrière-la-Grande à Glageon [30 km] et permettre le passage d’une véloroute européenne [l’EV3], dont le tronçon Français est dénommé La Scandibérique. En 2007, avec la voie verte, on est enfin passé d’un équipement confidentiel réservé à quelques initiés à une infrastructure publique ouverte à toutes et tous. Cependant le choix du revêtement en sable stabilisé a très vite montré ses limites : le stabilisé s’abîme vite et il est difficile et coûteux à entretenir. Sans entretien, la voie verte était impraticable une grande partie de l’année et inaccessible pour la majorité des habitants. La rénovation, réclamée depuis longtemps, était devenue indispensable. Les travaux ont démarré en septembre 2019 et ont repris le 1er janvier 2020. Au moment où nous devons accélérer plus que jamais la transition écologique et sociale, défendre une voie verte au rabais, c’est aller contre le sens de l’Histoire et contre l’intérêt de nos concitoyens les plus fragiles. Défendre le retour au stabilisé, c’est d’abord un choix politique, celui de l’exclusion des personnes les plus vulnérables : personnes âgées, familles avec enfants, publics précaires, personnes à mobilité réduite… Dominique Delcroix, correspondant local de l’ADAV, de l’AF3V, de CycloTransEurope et ancien directeur du centre social de Ferrière-la-Grande, déclare : « La voie verte de l’Avesnois représente un enjeu social et ne se limite pas à des intérêts de loisirs. A condition d’être correctement aménagée, la voie verte peut répondre aux besoins de mobilité d’une partie de la population qui n’a pas financièrement accès à la voiture individuelle. Cet axe piétonnier et cyclable relie rapidement et en sécurité, les territoires du nord et du sud de l’Avesnois. La voie verte réunit toutes les conditions de la mobilité inclusive : sécurisée, accessible aux plus jeunes et aux moins expérimentés, favorisant l’autonomie et créatrice de lien social. » Sur le plan écologique, choisir un revêtement lisse c’est lutter efficacement contre le réchauffement climatique en favorisant l’écomobilité de l’ensemble des habitants pour leurs déplacements utilitaires. Un revêtement fonctionnel favorise un meilleur report modal de la voiture vers la marche et le vélo. Ainsi, contrairement aux idées reçues, le bilan carbone d’une voie verte en enrobé est meilleur grâce à la mobilité plus faiblement émettrice en gaz à effet de serre de la marche et du vélo pour aller travailler ou faire ses courses. Ainsi, la réfection de la voie verte qui héberge la Scandibérique constitue un maillon du schéma directeur cyclable du département du Nord qui a pour but de dynamiser les territoires en y favorisant une économie autour du vélo et de permettre les déplacements de proximité à vélo. La Voie Verte de l’Avesnois est un bel investissement d’intérêt général pour le plaisir de tous, pour la transition écologique et le développement local ainsi que pour l’inclusion sociale. C’est pourquoi nous soutenons sans réserve les conseillers départementaux du Nord qui ont décidé sa rénovation. Nous attendions ces travaux depuis longtemps et il ne serait pas raisonnable de les arrêter sur cette première phase engagée. Nous proposons que se tienne très rapidement un comité de pilotage réunissant toutes les parties prenantes pour veiller à ce que les travaux conviennent à tous les habitants et tous les usagers. – Yannick Paillard, président de Droit Au Vélo – ADAV – Rodrigo Lupo, président de l’Association pour l’Egalité des Chances – Julien Dubois, Président de l’Association Française des Véloroute et Voie Vertes – AF3V – Erick Marchandise, président de l’association CycloTransEurope Télécharger le communiqué de presse
Webmaster | le 09/01/2020
    articles de 1 à 10     
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V